Politique sociale

 

Accueil 
A propos de ce site 
Les Institutions 
Politique de croissance 
Politique de l'emploi 
Politique sociale 
Politique etrangere 

 

Cliquez ici pour discuter la politique sociale ivoirienne!

 

Politique sociale

 

Si la pauvreté revêt une dimension psychologique, un travail mal rémunéré, un taux de chômage élevé, un secteur informel mal maîtrisé, une économie rurale inexistante, un accès limité à l'eau potable, l'électricité et aux télécommunications sont des éléments objectifs de l'état de pauvreté d'une population. La pauvreté pose le problème de la répartition des richesses aussi bien au niveau national qu'international. Elle pose aussi le problème d'accessibilité des commodités, de l'information, des financements. Tout gouvernement à la responsabilité de mettre en œuvre des politiques favorisant la réduction du niveau de pauvreté de sa population.

La redistribution des revenus entre les riches et les pauvres peut réduire le niveau de pauvreté d'une population. Des politiques de ciblage peuvent permettre d'identifier et d'aider les familles les plus exposées. Dans un tel cadre, une collaboration avec les associations locales, les centres sociaux, les ONG peuvent augmenter l'efficacité des mesures. Une politique de protection sociale permet aussi d'atténuer les effets de la pauvreté. Mais la misère ne se partageant pas, il est tout aussi nécessaire de créer de la richesse pour remédier au problème de la pauvreté. Des mesures facilitant l'accès au crédit et encourageant à la mutualisation des risques peuvent générer des activités économiques aussi bien en zone rurale qu'urbaine. La mise à disposition d'un système d'information fluide renforce la productivité de ces activités.

Le cadre de vie d'un pays et son système de santé reflètent aussi son niveau de bien-être. Cela englobe la salubrité et la convivialité des espaces habités, la maîtrise du transport public et des problèmes de pollution, l'accessibilité et la disponibilité des centres de soin et d'encadrement psychosocial. Un bon cadre de vie entretient une bonne santé et renforce l'estime de soi. Le développement est l'harmonie retrouvée avec l'environnement qui nous entoure. Le capital humain est la base du développement endogène et durable. Un bon cadre de vie renforce l'estime de soi et favorise la santé. Une bonne santé suppose des coûts de santé faibles et une plus grande disponibilité au travail. Un système de transport public bien organisé réduit les retards et l'absentéisme au travail tout en réduisant la pollution.

Cliquez ici pour discuter la politique sociale ivoirienne!

 


Copyright (c) 2009 Pdci-Forum. Tous droits réservés.

webmaster@pdci-forum.org